•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Bilan de session parlementaire : la CAQ fait bonne figure en lever de rideau

Gravel le matin, ICI Première.
Audio fil du vendredi 7 décembre 2018

Bilan de session parlementaire : la CAQ fait bonne figure en lever de rideau

Chronique politique avec Michel David : Bilan de la session parlementaire à Québec

François Legault, premier ministre du Québec, prononce un discours devant un immense drapeau du Québec
Le premier ministre du Québec François Legault a présenté la première mise à jour économique de son gouvernement, le lundi 3 décembre 2018.PHOTO : The Canadian Press / Jacques Boissinot
Gravel le matin, ICI Première.
Gravel le matinPublié le 7 décembre 2018

La Coalition avenir Québec (CAQ) conclut ses deux premières semaines de travaux parlementaires à l'Assemblée nationale, et Michel David mettra une étoile dans le cahier du gouvernement de François Legault.

« Ce que la CAQ a réussi en deux semaines, remarquez, ce n’était pas trop difficile, la session était tellement courte, c’est d’occuper tout l’espace. Chaque jour, il y a avait une annonce. Il y a eu la mise à jour économique pour commencer, ensuite l’annonce sur les seuils d’immigration, puis le cannabis. Ça ne laisse pas beaucoup de place pour l’opposition. »

Pour l’analyste, le gouvernement Legault a réussi ce qu’exprime un adage qu’on entend souvent dans le monde du sport : il faut que tes meilleurs joueurs soient les meilleurs. Bref, les ténors du gouvernement ont livré la marchandise.

Geneviève Guilbault a été impressionnante, souligne Michel David, notamment dans sa gestion du câble sectionné aux Îles-de-la-Madeleine. « Elle a peu d’expérience, mais beaucoup d'aplomb. Elle est une excellente communicatrice, elle est sûre d’elle et elle connaît ses dossiers », dit-il.

C’est la même chose pour Simon Jolin-Barrette : « Il ne sort pas de la ligne, il est extrêmement difficile à déstabiliser », insiste le chroniqueur, même s’il a tendance à répéter la proverbiale cassette du gouvernement. « C’est un petit robot qui répète toujours les mêmes phrases. »

Quant à M. Legault, il est bien entré dans son habit de premier ministre. Il a de l’expérience et il est à l’aise en chambre, résume Michel David, bien connu pour les bulletins parlementaires qu’il publie deux fois par année dans Le Devoir.

Certains ministres apprennent toutefois leur métier à la dure. C’est le cas de Lionel Carmant, qui a été sur la sellette cette semaine pour ses déclarations sur l’alcool. « M. Carmant est un médecin émérite, mais là il est politicien. Il se fait étiqueter comme conservateur et prohibitionniste. Ça pourrait le suivre. »