•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

La touche unique de Philippe Brault

Gravel le matin, ICI Première.
Audio fil du lundi 24 septembre 2018

La touche unique de Philippe Brault

Culture avec Evelyne Charuest : Portrait du réalisateur Philippe Brault

Philippe Brault fait visiter le studio Treatment Room à l'équipe de Tandem.
Philippe Brault fait visiter le studio Treatment Room à l'équipe de Tandem. PHOTO : Radio-Canada / Philippe Roberge
Gravel le matin, ICI Première.
Gravel le matinPublié le 24 septembre 2018

Il a composé la musique d'une trentaine de pièces de théâtre, il signe la conception sonore du récent film La disparition des lucioles, de Sébastien Pilote, et il s'est prêté à la réalisation des albums de Dear Criminals, de Safia Nolin, d'Ariane Moffatt et de Pierre Lapointe. Philippe Brault est sans aucun doute l'incontournable de l'heure, avance la chroniqueuse Evelyne Charuest.

« Il n’est pas du tout dans le modèle du réalisateur qui va prendre n’importe quel artiste. Il va y mettre sa touche, explique la chroniqueuse culturelle. Il est d’une gentillesse et d’une simplicité rares dans ce milieu, ajoute-t-elle. »

Très demandé dans le milieu, Philippe Brault doit refuser beaucoup de contrats. Sa façon de travailler lui demande un grand investissement de sa part.

« L’affaire la plus importante quand je travaille avec quelqu’un, c’est la relation humaine avec la personne. Parce que finalement, on passe plus de temps à travailler ça que la musique », raconte le musicien.

Voyez l’entrevue intégrale ici :