•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Gravel le matin, ICI Première.
Gravel le matin, ICI Première.
Audio fil du mercredi 4 avril 2018

Revue des médias avec Karima Brikh

Japon : une employée s’excuse d’être tombée enceinte

Publié le 4 avril 2018
Ventre de femme enceinte
Ventre de femme enceintePHOTO : iStock

Tombée enceinte sans avoir préalablement obtenu l'autorisation de son patron, une employée d'une garderie située au Japon a dû s'excuser auprès de celui-ci.

Un calendrier de grossesses et de mariages avait été établi dans cette garderie de la préfecture d'Aichi. L’objectif? Que les employées ne fondent pas leur famille en même temps. Cette pratique serait répandue dans ce pays d’Asie, selon The Telegraph (Nouvelle fenêtre).

Harcèlement

Le reportage du Telegraph montre aussi le phénomène du harcèlement spécifique aux femmes enceintes, baptisé matahara.

Une spécialiste à l’Université de Cambridge, Brigitte Steger, y explique que les Japonaises se font dire qu’elles sont égoïstes de tomber enceintes parce qu’elles ne pensent pas aux autres membres de l’équipe avec qui elles travaillent.

Paradoxalement, les femmes qui n’ont pas d’enfant se font aussi dire qu’elles sont égoïstes.