•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Incursion au Bureau des enquêtes de la SPCA

Le genre humain.
Rattrapage du 27 nov. 2021 : Animaux

Incursion au Bureau des enquêtes de la SPCA

La police des animaux

Un chien sent la main d'une personne.
En 2020, 188 animaux ont été retirés de leur lieu de garde, selon le Bureau des enquêtes de la SPCA de Montréal.PHOTO : getty images/istockphoto / Wicki58
Le genre humain.
Le genre humainPublié le 27 novembre 2021

Le Bureau des enquêtes de la Société protectrice des animaux (SPCA) est très occupé depuis le début de la pandémie. « Il y a plus d'appels et plus de plaintes », affirme la directrice du Bureau, Chantal Cayer. Elle explique pourquoi la pandémie a aggravé la maltraitance envers les animaux.

De plus, l’inspectrice Marie-Pier Boucher et la répartitrice Léa Rossignol participent également au reportage. Elles décrivent leur rôle respectif, mais de première ligne, et racontent des situations marquantes vécues au travail.

« Quand on voit que l’animal est littéralement entre la vie et la mort, pis que si on n’était pas là, il serait probablement décédé de ses souffrances, ça, c’est marquant. »

— Une citation de  Marie-Pier Boucher, inspectrice au Bureau des enquêtes de la SPCA