•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Discussion autour de la pénurie de main d'oeuvre en restauration

Le genre humain.
Rattrapage du 2 oct. 2021 : La pénurie de main-d'œuvre

Discussion autour de la pénurie de main d'oeuvre en restauration

Au cœur des problèmes de recrutement vécus par un restaurateur

Un cuisinier dispose d'appétissants légumes dans une assiette.
En particulier depuis la pénurie de main-d’œuvre, les restaurants doivent faire plus avec moins.PHOTO : iStock
Le genre humain.
Le genre humainPublié le 2 octobre 2021

Benoit Marcotte, propriétaire de quatre restaurants à Varennes, est dans le domaine de la restauration depuis 32 ans. Il raconte à quel point son quotidien a changé, avec la pénurie de main-d'œuvre déjà présente dans son milieu et l'arrivée des vagues de fermeture pendant la pandémie.

« À la deuxième fermeture, les gens se sont dirigés vers d’autres métiers, ce qui fait que lorsqu’on a rouvert, on a constaté qu’on avait perdu  80%  de nos employés. »

— Une citation de  Benoit Marcotte


Le propriétaire décrit les techniques utilisées pour recruter de futurs employés et investir dans le développement de leurs compétences, en espérant les garder longtemps.