•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Donald Trump remet-il le feu au Moyen-Orient?

Les États-Unis inaugurent en grande pompe leur ambassade à Jérusalem le 14 mai 2018 (à gauche), pendant que des milliers de Palestiniens manifestent à la frontière entre la bande de Gaza et Israël (à droite).
Les États-Unis inaugurent en grande pompe leur ambassade à Jérusalem le 14 mai 2018 (à gauche), pendant que des milliers de Palestiniens manifestent à la frontière entre la bande de Gaza et Israël (à droite). PHOTO : La Presse canadienne
Publié le 19 mai 2018

Après que le président Trump eut retiré les États-Unis de l'accord sur le nucléaire iranien, l'ambassade américaine, déménagée de Tel-Aviv à Jérusalem, a été inaugurée le jour même du 70e anniversaire de la création d'Israël. Ces deux événements portent la marque de Donald Trump et changent la dynamique au Moyen-Orient. Est-ce que le président américain est en train de mettre en danger l'équilibre du monde? Michel Lacombe en discute avec ses invités.

Invités:

ILAN GREILSAMMER, professeur de sciences politiques à l’Université Bar-Ilan, à Ramat-Gan (banlieue de Tel-Aviv)

ANOUAR ABOU EISHEH, professeur de droit à l'Université Al-Qods de Jérusalem-Est

MICHEL DE SALABERRY, ancien diplomate canadien en Israël et en Palestine, et ancien ambassadeur du Canada en Égypte et en Jordanie

DYALA HAMZAH, professeure au Département d’histoire de l'Université de Montréal et chercheuse au CERIUM

PIERRE ANCTIL, professeur titulaire au Département d’histoire de l’Université d’Ottawa

Recommandé pour vous

Consultez notre Politique de confidentialité. (Nouvelle fenêtre)
Ces contenus pourraient vous intéresser