•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Faiseux de rires sur ICI Première.
Faiseux de rires sur ICI Première.
Faiseux de rires

Rattrapage du 19 déc. 2020 : Le temps d’une messe, avec Marc Laurendeau et Mathieu Cyr

Résumé

Marc Laurendeau, ex-membre des Cyniques, revient sur ses numéros Le cours de sacre et La visite de l'oratoire; Mathieu Cyr parle de son numéro sur la religion; le sociologue Serge Bouchard raconte la vie qu'il y avait autour des clochers à une autre époque; et l'abbé Serge Danialou parle de sa réalité de curé en Gaspésie.

  • 11 heures 6 minutes

    Présentation de l'émission : 

  • 11 heures 7 minutes

    Le thème de la semaine : Le temps d'une messe

  • 11 heures 8 minutes

    Les Cyniques : Le cours de sacre

  • 11 heures 11 minutes

    Entrevue avec Marc Laurendeau, ex-membre des Cyniques - 1re partie

    Les Cyniques en 1969

    Marc Laurendeau : sacrer sur scène pour déconstruire des tabous

    « C'était la première fois qu'il y avait une telle concentration de sacres sur scène », affirme Marc Laurendeau à propos de son numéro Le cours de sacre, présenté pour la première fois en 1963. « On utilisait le sacre avant Michel Tremblay, Charlebois et son Osstidcho. On ne défonçait pas une porte ouverte. » Dans ce numéro devenu un classique, celui qui faisait partie du groupe Les Cyniques voulait renverser les tabous autour des sacres au Québec.
  • 11 heures 15 minutes

    Les Cyniques : La visite de l'Oratoire

  • 11 heures 18 minutes

    Entrevue avec Marc Laurendeau, ex-membre des Cyniques - 2e partie

  • 11 heures 25 minutes

    Mathieu Cyr : La religion

  • 11 heures 30 minutes

    Entrevue avec Mathieu Cyr

  • 11 heures 36 minutes

    Entrevue avec l'animateur et sociologue Serge Bouchard

    Une église au Saguenay.

    Serge Bouchard sur les perrons d’église, ce monde « d’avant Kijiji »

    « Il n'y a pas de village sans église ou sans clocher. » Au micro de Boucar Diouf, Serge Bouchard raconte que les perrons d'église étaient, à une époque pas si lointaine, au cœur des communautés dans les villages. Selon le sociologue, ces perrons étaient les premières versions de Kijiji, et même de l'Internet au sens large. « On jasait, on faisait des transactions, on vendait du détail, on prenait des nouvelles de tout le monde. Tout le monde fait ses statuts, non pas ses statuts Facebook, mais ses statuts de perron d'église. Ça rassemblait les gens pour s'informer. »
  • 11 heures 49 minutes

    Entrevue avec l'abbé Serge Danialou

  • 11 heures 57 minutes

    Le mot de la fin de Boucar