•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Une campagne des Petits frères de Trois-Rivières pour briser l'isolement des aînés

Gros plan sur une personne âgée qui tient les mains d'une personne plus jeune.
L'entraide entre les générations entraîne de nombreux bienfaitsPHOTO : iStock
Publié le 20 novembre 2018

Les Petits frères de Trois-Rivières tiennent une campagne de financement, « Une famille tricotée serrée », pour les aider à briser l'isolement des aînés dans la région qui sont seuls et qui n'ont aucune famille.

Les 85 bénévoles de l’organisme viennent en aide à 70 personnes en leur rendant visite deux fois par mois.

On essaie de créer un lien de confiance, d’amitié, pour que cette relation-là fasse une différence pour cet aîné-là, explique Keven Michaud, coordonnateur d’équipe des Petits frères de Trois-Rivières.

La demande dépasse toutefois l’offre pour les services des Petits frères. 22 personnes âgées se trouvent sur une liste d’attente.

Recommandé pour vous

Consultez notre Politique de confidentialité. (Nouvelle fenêtre)
Ces contenus pourraient vous intéresser