•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Projet de bioraffinerie à La Tuque : de nouveaux alliés européens

Biomasse
Des arbres ayant peu de valeur commerciale sont récupérés pour être transformés en copeauxPHOTO : Nicolas Steinbach/Radio-Canada
Publié le 1 mai 2018

Une délégation de BioÉnergie La Tuque, qui chapeaute le projet de bioraffinerie en Haute-Mauricie, revient d'une mission commerciale en France.

Le directeur général de BioÉnergie La Tuque, Patrice Mangin, a expliqué au micro de Facteur matinal que des négociations sont en cours avec un consortium français.

L’entreprise de la Mauricie a trouvé une usine de démonstration à Dunkerque, en France, où elle pourrait évaluer le potentiel de la technologie qu’elle compte utiliser à La Tuque.

Cette manière de procéder pourrait permettre à BioÉnergie La Tuque d’économiser des millions de dollars, estime Patrice Mangin, car elle lui éviterait de construire sa propre usine-pilote.

L’entreprise pourrait aussi gagner du temps et entrer en service plus rapidement que prévu.

Le projet de bioraffinerie en Haute-Mauricie est évalué à 1 milliard de dollars. Il pourrait entraîner la création de 500 emplois.

Recommandé pour vous

Consultez notre Politique de confidentialité. (Nouvelle fenêtre)
Ces contenus pourraient vous intéresser