•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Facteur matinal, ICI Première.
Facteur matinal, ICI Première.
Audio fil du mercredi 15 novembre 2017

Entrevue d'actualité :  une soirée qui dérange dans un bar de Trois-Rivières

Une soirée qui dérange dans un bar de Trois-Rivières

Publié le 15 novembre 2017
L'annonce de l'événement «Sex Party» sur Facebook.
L'annonce de l'événement «Sex Party» sur Facebook.PHOTO : FACEBOOK

Alors que la tenue d'une fête doit avoir lieu à la boîte de nuit Le Temple à Trois-Rivières, la sexologue Genny Harvey invite les jeunes qui y participeront à la prudence.

Sur le réseau social Facebook, on en dit peu sur l’événement qui doit se tenir le 25 novembre, mais les quelques mots laissent sous-entendre beaucoup sur la nature de la fête.

L’événement « Sex Party », dont les lettres E et X ont été remplacées par des astérisques, mettra en vedette le montréalais David Hener, bien connu dans le monde de la pornographie. Sur Facebook, Le Temple estime que « comme à tous [sic] les années, plus de 1000 fêtards seront sur place ».

Pour Genny Harvey, les jeunes de 18 à 25 ans sont la clientèle cible de ce genre de soirées. En entrevue à l’émission Facteur matinal, la sexologue les invite à la prudence, surtout en ce qui concerne la consommation d’alcool et de drogues.

« À ces âges, on est encore en quête d’identité, explique-t-elle. On risque de commettre des actes dont on ne se souviendra pas et dont on n’est pas à mesure de savoir les effets à long terme. »

C’est sans oublier que les décisions prises lors de ces soirées pourront laisser des traces longtemps sur Internet, rappelle Genny Harvey. La sexologue invite ainsi les participants à s’interroger sur leur comportement et leur habillement lors de cette soirée.