•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Lancement du balado « Laissez-nous raconter l'histoire crochie »

Projet audio seulement
Rattrapage du samedi 20 juin 2020

Lancement du balado « Laissez-nous raconter l'histoire crochie »

Laissez-nous raconter l’histoire crochie : un balado pour décoloniser

L'animatrice dans un studio d'enregistrement
La narratrice du balado Laissez-nous raconter l'histoire crochie Marie-André GillPHOTO : Studio Makusham / Geneviève Albert
Projet audio seulement
Enfin samediPublié le 20 juin 2020

Marie-Andrée Gill, poétesse innue, est la narratrice d'une nouvelle série sur les réalités autochtones.

La démarche ambitieuse du projet est de décoloniser onze mots en onze épisodes. Des mots lourd de sens pour les premiers peuples comme réserve, sauvage, indien et école.

« On veut décoloniser l’imaginaire collectif des préjugés que des décennies d’enseignement ont perpétué. »

— Une citation de  Marie-Andrée Gill, narratrice du balado

Les réalisateurs de la série ont parcouru 8000 kilomètres pour parler à 70 hommes et femmes de 18 communautés de différentes Premières Nations au Québec. Ce sont des témoignages et des perspectives uniques sur la réalité autochtone.

C’est à notre tour d’être entendus, et trop longtemps on a été invisibilisés, avance Marie-Andrée Gill. Là, on va vraiment entendre la voix des gens dans leurs milieux.

Dans la sagesse autochtone, selon Marie-André Gill, il y a plusieurs pistes de solutions aux grands problèmes de société.

Les savoirs traditionnels sont à réapprendre pour la plupart des gens, comme comment utiliser les ressources de façon durable, comment comprendres ses dynamiques.