•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Pollution de l'air  :  l'usine Kruger Wayagamack «respecte la loi »

En direct, ICI Première
Rattrapage du vendredi 26 août 2022

Pollution de l'air  :  l'usine Kruger Wayagamack «respecte la loi »

L'usine Kruger Wayagamack « respecte la loi »

La façade extérieur de Kruger.
Kruger a deux usines à Trois-Rivières, dont une sur le boulevard Gene-H.-Gruger (archives).PHOTO : Radio-Canada
En direct, ICI Première
En directPublié le 29 août 2022

Le ministère de l'Environnement du Québec a dévoilé une liste de huit usines qui sont autorisées à déroger aux normes de pollution en vigueur. Le gouvernement tenait à donner l'heure juste après la transmission d'informations erronées par plusieurs ministres. Il ne s'agit donc pas de 89 usines qui sont autorisées à déroger aux normes.

Deux entreprises de la Mauricie ont des ententes avec le gouvernement du Québec qui leur permettent de dépasser les normes québécoises en matière de pollution de l’air. Il s’agit de l’usine Kruger Wayagamack, à Trois-Rivières, ainsi que de celle de WestRock, à La Tuque.

Chez Kruger on assure qu'on dépasse peu souvent les normes provinciales. En entrevue à l’émission En direct, Jean Majeau, vice-président principal aux Affaires corporatives et communications chez Kruger, explique que les cibles sont respectées dans plus de 95 % des cas et qu'il n'y a aucun danger pour la santé. Lorsqu’il y a des dépassements de seuils ou de cibles, c’est très, très légèrement au-dessus de la [norme] et ça ne dure que quelques heures, insiste M. Majeau.