•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Un propriétaire de ressource intermédiaire veut des renforts de l'étranger

En direct, ICI Première
Rattrapage du jeudi 26 mai 2022

Un propriétaire de ressource intermédiaire veut des renforts de l'étranger

Deux ans sans vacances pour les propriétaires d'une résidence

La résidence pour aînés St-Élisabeth de Warwick
Les propriétaires de la résidence intermédiaire à ST-Élizabeth de Warwick demandent au gouvernement de faciliter le recrutement de main-d'œuvre étrangèrePHOTO : Radio-Canada / Raphael Poliquin
En direct, ICI Première
En directPublié le 27 mai 2022

Voilà maintenant deux ans que les propriétaires d'une résidence intermédiaire de Sainte-Élizabeth-de-Warwick n'ont pas eu une journée de vacances. La pénurie de main-d'œuvre place le couple dans une situation d'épuisement. S'ajoute aussi le découragement puisque le couple tente depuis plusieurs mois d'obtenir des autorisations pour accueillir des travailleurs issus de l'immigration.

 Depuis deux ans, nous n’avons eu aucune journée de vacances; jamais eu 24 heures ensemble ma femme et moi. Et même pendant la COVID, on s’est retrouvés seuls pour prendre en charge tous les résidents , mentionnait Pierre Hébert en entrevue à l’émission En direct.

Devant les difficultés de recrutement de la main-d’oeuvre, le couple avait pourtant pris les devants en se tournant vers des candidats étrangers en provenance de la Tunisie.  Ces gens parlent français et sont formés en lien avec un programme du gouvernement du Québec, mais nous sommes encore dans les démarches , racontait le propriétaire.

Un jeu de va-et-vient constant est en cours entre Québec et Ottawa, affirme M. Hébert. Espoir au tableau, le député de Trois-Rivières, Jean Boulet, qui est à la fois ministre de l’Emploi et ministre de l’Immigration, s’intéresse au dossier. En entrevue à l’émission Toujours le matin, M. Boulet a confirmé que le personnel de son bureau tentera d’aider le couple de Sainte-Élizabeth-de-Warwick dans ses démarches.