•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Camps de jour et pistes cyclables  :  le maire de Trois-Rivières, Jean Lamarche

En direct, ICI Première
Rattrapage du mercredi 28 avril 2021

Camps de jour et pistes cyclables  :  le maire de Trois-Rivières, Jean Lamarche

Tarif des camps de jour : le maire Jean Lamarche se veut rassurant

Une monitrice tourne autour d'un groupe d'enfants dans un parc.
Les camps de jours doivent ouvrir leurs portes le 22 juin. PHOTO : Radio-Canada

Devant les inquiétudes soulevées par différents conseillers et groupes communautaires, le maire de Trois-Rivières Jean Lamarche souhaite rassurer les citoyens.

Le conseil municipal s’apprête à voter une hausse du tarif des camps de jours offerts par la Ville de 175 $ à 245 $ par enfant. Si plusieurs ont rappelé que des aides financières étaient prévues pour les familles à faible revenu, le maire a précisé que celles considérées dans la classe moyenne avaient accès à un crédit d’impôt pouvant aller jusqu’à 60 % des frais.

On est vraiment dans un montant qui est raisonnable. Là, ce qu’on fait, c’est qu’on vient se réajuster un peu à ce qui se fait ailleurs, soutient Jean Lamarche qui a rappelé que le tarif en vigueur était l’un des plus bas de la province. Il a ajouté que 20 à 30 % des places des camps de jour les plus populaires à Trois-Rivières étaient des places “fantômes”. Selon lui, il est nécessaire de s’assurer que ces places permettent à un maximum de parents d’aller travailler, surtout les mères.

Les discussions sur les nouveaux tarifs avaient été amorcées à l’été 2020. Les fonctionnaires ont fait la proposition à la demande des élus. Je trouve qu’il y a un côté petite politique de la part de certains conseillers de venir en séance publique refuser une demande qu’ils acceptent depuis juillet dernier. Là, ils arrivent devant les journalistes, ils viennent dire qu’il y a un enjeu, déclare Jean Lamarche.
Le maire ajoute que la tarification pourra être entérinée ou révisée par les nouveaux élus. Une nouvelle séance extraordinaire est prévue jeudi à ce sujet après que les élus ne soient pas parvenus à s’entendre lors de la séance extraordinaire de mardi.


Équilibre pour les pistes cyclables


Le nouvel aménagement proposé pour la rue Barkoff a lui aussi soulevé plusieurs questions depuis le début de la semaine. Jean Lamarche a précisé que des plans ont été présentés au conseil municipal et qu’il est surtout fier des réalisations faites jusqu’à maintenant.

Tout ça dans un juste équilibre qui vient répondre à un besoin ou peut-être à un retard qu’on est en train de combler. Mais, encore une fois, dans le respect des usagers de l’automobile, précise-t-il.