•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

En direct, ICI Première
En direct, ICI Première
Rattrapage du mercredi 24 février 2021

Dominique Ducharme dirige le Canadien :  réaction de Steve Hartley

L'entraîneur des Voltigeurs de Drummondville fier et heureux pour son ami Dominique Ducharme

Publié le 25 février 2021
Un entraîneur de hockey debout derrière le banc des joueurs.
Dominique DucharmePHOTO : The Canadian Press / Graham Hughes

L'entraîneur-chef des Voltigeurs de Drummondville, Steve Hartley, n'avait que des bons mots à propos de l'annonce de la nomination de son ancien complice Dominique Ducharme comme entraîneur par intérim du Canadien de Montréal.

Les deux hommes ont eu un court échange par messages interposés, mercredi, quand Steve Hartley a félicité celui qui est devenu un ami au fil des ans.

On va prendre le temps de se parler dans les prochains jours parce qu’il en pas mal dans son assiette aujourd’hui, en plus qu’il doit prendre un vol pour Winnipeg, a souligné l’entraîneur-chef des Voltigeurs au micro d’En direct.

« De le voir à la tête d’une organisation prestigieuse comme le Canadien de Montréal, c’est spécial. Je suis très content pour lui. »

—  Steve Hartley, entraîneur-chef des Voltigeurs de Drummondville

C’est aussi une bonne nouvelle pour l’organisation des Voltigeurs de Drummondville. C’est sûr que c’est toujours valorisant pour une équipe junior majeur de voir un ancien entraîneur qui devient entraîneur-chef, surtout du Canadien de Montréal. Pour moi, quand on parle du Canadien, on les associe aux Cowboys de Dallas, aux Yankees de New York : c’est parmi les équipes les plus prestigieuses du sport.

Steve Hartley croit que la nomination de Dominique Ducharme allait dans l’ordre des choses. Quand il a quitté les Voltigeurs pour l’organisation des Canadiens, je pense que la suite logique, c’était qu’il devienne entraîneur-chef au niveau de la Ligue nationale de hockey (LNH).

« Comme il l’a dit dans son point de presse, il n’a pas pris l’autoroute, il a pris le chemin de garnotte et n’a brûlé aucune étape pour se rendre à ce poste-là et pour moi, c’est entièrement mérité. »

—  Steve Hartley, entraîneur-chef des Voltigeurs de Drummondville

Il a tellement une belle feuille de route, que ce soit au niveau de la LHJMQ, du tournoi de la Coupe Memorial, le championnat junior mondial : il a vécu plein de choses sur son parcours qui font qu’il est devenu l’entraîneur qu’il est, a fait valoir celui qui l’a côtoyé pendant cinq ans à Drummondville.

Dominique Ducharme en conférence de presse et le trophée posé sur une table.

Dominique Ducharme le 15 mai 2013 avec la Coupe Memorial remportée avec les Mooseheads d'Halifax, qu'il a dirigé pendant cinq saisons.

La Presse canadienne / Derek Mortensen

Pour Steve Hartley, la qualité première de Dominique Ducharme est sa bonne communication. Il n’y a aucune zone grise avec lui. Il souligne son lien de confiance avec ses joueurs et sa capacité à faire en sorte que tous se sentent importants.

Dominique Ducharme n’a été nommé entraîneur qu’à titre intérimaire, mais il ne fait aucun doute pour son ami qu’il devrait être confirmé dans ses fonctions à la fin de la saison. Ça s’est vu à Dallas, à Saint Louis, à Calgary, des entraîneurs nommés par intérim qui ont conservé leur poste.