•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Les pharmaciens ont de nouveaux pouvoirs :  Shanny Therrien

En direct, ICI Première
Rattrapage du lundi 25 janvier 2021

Les pharmaciens ont de nouveaux pouvoirs :  Shanny Therrien

Plus de pouvoirs pour les pharmaciens du Québec

Une pharmacienne
Une pharmacienne vérifie une ordonnance.PHOTO : iStock
En direct, ICI Première
En directPublié le 26 janvier 2021

La profession de pharmacien vient de franchir une étape. Les pharmaciens sont autorisés à effectuer de nouveaux actes. Cela permettra aux gens d'avoir « accès aux services dont ils ont besoin », estime Shanny Therrien, qui est pharmacienne chez Familiprix à Trois-Rivières.

À partir de maintenant, les pharmaciens pourront, par exemple, substituer un médicament en cas de rupture de stock et fournir des traitements contre certaines maladies.

Cela permettra d’alléger la charge de travail des médecins et de rendre service aux patients, a déclaré Shanny Therrien, en entrevue à l’émission En direct.

Ces nouvelles autorisations seront utiles pour les problèmes de santé qu’on veut traiter rapidement, ajoute-t-elle.

Dans le cas où une personne souffre de zona, elle affirme qu’il est important de commencer le traitement avant 72 heures. Or, il n’est pas toujours possible d’obtenir un rendez-vous chez le médecin dans ce délai. Désormais, le pharmacien pourra permettre au patient de commencer le traitement.

Si un patient atteint d’influenza est à risque de développer des complications, le pharmacien pourra aussi intervenir dans certains cas.

Ce n’est pas parce qu’on a le droit de faire certains actes qu’on est obligé de les faire, souligne la pharmacienne Shanny Therrien. Elle affirme que le professionnel doit notamment avoir la possibilité d’assurer un suivi et qu’il doit être à l’aise de recommander un traitement.