•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Du côté de chez Catherine, ICI Première.
Du côté de chez Catherine, ICI Première.
Rattrapage du 17 mai 2020 : Respect des consignes, référendum de 1980 et gnocchis

Dr Nicholas Chadi : Une nouvelle clinique pour les jeunes transgenres

Une nouvelle clinique à Montréal pour les jeunes trans et non binaires

Publié le 4 juin 2020
Un couple se tient la main.
Le Dr Nicholas Chadi fait des suivis pour des jeunes transgenres et des jeunes non binaires au CHU Ste-Justine. Il travaille avec cette population depuis 5 ans.PHOTO : getty images/istockphoto / Rawpixel

« Notre vision, c'est de travailler avec les jeunes et leur famille pour savoir quels sont leurs besoins et leurs questions pour travailler avec eux, et essayer d'y répondre. » Le Dr Nicholas Chadi, pédiatre au CHU Sainte-Justine, est actuellement en démarche pour créer une première clinique multidisciplinaire en milieu francophone pour les jeunes trans et non binaires. Dans un contexte où les besoins sont grands pour cette population, le clinicien-chercheur désire offrir dans cette clinique des services médicaux, mais aussi des services de psychologie, de travail social, de soins infirmiers et de sexologie.

« Il y a encore beaucoup de jeunes et de moins jeunes qui vivent l’identité transgenre et qui sont en recherche de leur orientation sexuelle, et qui ne peuvent pas le faire en tout confort. Il reste encore des tabous dans la société. Il faut continuer le travail pour amener ce sujet-là autour de la table et en parler librement dans les écoles. »

—  Dr Nicholas Chadi, pédiatre