•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Le photographe P. Fauteux : Sur les traces de M.Reford dans les Jardins de Métis

Dessine-moi un été sur ICI Première.
Rattrapage du 10 juill. 2021 : Les Jardins de Métis, et La bande cancéreuse

Le photographe P. Fauteux : Sur les traces de M.Reford dans les Jardins de Métis

Sur les traces de Robert W. Reford aux Jardins de Métis

Des arbres des Jardins de Métis, en Gaspésie.
Une des photos de l'exposition des Jardins de Métis Sur les sentiers de Robert W. Reford par Pierre FauteuxPHOTO : Pierre Fauteux
Dessine-moi un été sur ICI Première.
Dessine-moi un étéPublié le 10 juillet 2021

L'archéologue, anthropologue, muséographe et photographe Pierre Fauteux a découvert Les Jardins de Métis, en Gaspésie, il y a quelques années lorsque sa compagnie, Umanium, a renouvelé l'exposition permanente de la villa Estevan. Il a découvert du même coup le travail de Robert W. Reford, le mari d'Elsie Reford, la fondatrice des jardins, qui était un homme d'affaires passionné de photographies. « J'ai eu accès aux archives de Robert et j'ai vu tout son talent qui était caché dans les boîtes », explique-t-il.

« J’ai décidé de relever le défi de repasser dans ses pas, dans les mêmes sentiers, avec la même lumière, le même soleil, le même aménagement, explique le créateur de l’exposition Sur les sentiers de Robert W. Reford par Pierre Fauteux. C’est un jardin qui est particulièrement photogénique. »

L’exposition est présentée jusqu’au 3 octobre, accompagnée d'un livre présentant une quarantaine de photos et des textes d’Alexander Reford et de Patricia Gallant, respectivement directeur et horticultrice des Jardins de Métis.