•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

La malbouffe rend-elle les oiseaux marins moins intelligents? Jessika Lamarre

Dessine-moi un été sur ICI Première.
Rattrapage du 28 juin 2020 : Goélands, Guantanamera et Dany Laferrière

La malbouffe rend-elle les oiseaux marins moins intelligents? Jessika Lamarre

La malbouffe rend-elle les goélands moins intelligents?

Des goélands à bec cerclé se posent sur le rivage d'une rivière.
Des goélands à bec cerclé habitent cette colonie à Spaniard's Bay, dans l'est de Terre-Neuve-et-Labrador.PHOTO : Radio-Canada / Patrick Butler
Dessine-moi un été sur ICI Première.
Dessine-moi un étéPublié le 28 juin 2020

Est-ce que la malbouffe pourrait avoir un effet sur l'intelligence des goélands? C'est l'épineuse question à laquelle tente de répondre Jessika Lamarre, candidate à la maîtrise à l'Université Memorial de Terre-Neuve, à Saint-Jean. Franco Nuovo s'entretient avec la chercheuse et grande passionnée des goélands pour connaître les conséquences que pourrait avoir une carence en oméga-3, attribuable à une diète constituée principalement de malbouffe, pour la survie et le comportement des goélands et des autres oiseaux marins.

Très étudiés chez l'être humain, les effets d'une carence en oméga-3 le sont pourtant moins chez les oiseaux. Voilà pourquoi Jessika Lamarre s'intéresse à ce sujet. Selon la chercheuse, il y a de bonnes raisons d'avancer que la malbouffe, dépourvue d'oméga-3, nuit aux goélands, notamment en ce qui concerne leur développement cognitif.

Elle évoque notamment une étude à laquelle elle a participé à Beauharnois, en Montérégie, où les chercheurs se sont rendu compte que les oisillons nourris de suppléments d'huile de poisson quittent le nid familial plus rapidement que les petits qui sont privés de tels suppléments.