•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Chronique histoire avec Évelyne Ferron : La mort de Frida Khalo

Dessine-moi un été sur ICI Première.
Rattrapage du 12 juill. 2020 : Frida Kahlo, statues et Gerry Boulet

Chronique histoire avec Évelyne Ferron : La mort de Frida Khalo

Frida Kahlo, une vie de passions

Une toile de l'artiste  Frida Kahlo exposée au Musée national des beaux-arts du Québec
Ses autoportraits sont reconnus à travers le monde. Le Musée national des beaux-arts du Québec inaugure mercredi l'exposition « Frida Kahlo, Diego Rivera et le modernisme mexicain ».PHOTO : Radio-Canada
Dessine-moi un été sur ICI Première.
Dessine-moi un étéPublié le 12 juillet 2020

Le 13 juillet 1954, Frida Kahlo nous quittait. La grande artiste mexicaine a produit environ 200 œuvres au cours de sa vie. Ses autoportraits, souvent confrontants, tels des miroirs de sa réalité – notamment de ses douleurs et de ses rêves –, sont encore aujourd'hui courus par les foules dans les musées, à l'instar de ses œuvres plus politisées.

Je suis ma propre muse. Je suis le sujet que je connais le mieux. Le sujet que je souhaite améliorer.

Symbole d'un féminisme avant-gardiste, portée par le mouvement LGBTQ comme une icône et intimement attachée à la culture mexicaine, Frida Kahlo est indubitablement une femme qui a marqué l'histoire, avant tout par sa personnalité unique. L’historienne Evelyne Ferron nous raconte certains aspects de la vie de cette artiste qui en ont fait une femme hors du commun.

L'exposition Frida Kahlo, Diego Rivera et le modernisme mexicain se tient jusqu’au 7 septembre au Musée national des beaux-arts du Québec (Nouvelle fenêtre).