•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Histoire d'une chanson avec Gildor Roy : Premières nations et rock américain

Dessine-moi un été sur ICI Première.
Rattrapage du 12 juill. 2020 : Frida Kahlo, statues et Gerry Boulet

Histoire d'une chanson avec Gildor Roy : Premières nations et rock américain

L'influence méconnue des peuples autochtones sur la musique rock américaine

Les membres du groupe Redbone sont photographiés.
Les membres du groupe Redbone, pris en photo en novembre 1971.PHOTO : Getty Images / Jack Kay
Dessine-moi un été sur ICI Première.
Dessine-moi un étéPublié le 12 juillet 2020

« La musique pop et rock nord-américaine a été influencée beaucoup par des musiciens [autochtones] dont on ne soupçonnait pas les origines », souligne Gildor Roy. Le chanteur cite en exemple le groupe Redbone, à qui l'on doit la chanson Come and Get Your Love, ainsi que les guitaristes Jesse Ed Davis et Robbie Robertson, qui ont travaillé avec George Harrison, John Lennon, Eric Clapton, Bob Dylan et Peter Gabriel, entre autres. Gildor Roy explique de quelle façon ces artistes aux racines autochtones ont profondément marqué – plus qu'on le pense – la culture rock nord-américaine.

Gildor Roy note que le groupe Redbone était composé de membres issus des nations Cherokee, Apache et Yaqui. Pour sa part, Jesse Ed Davis, le guitariste de l'auteur-compositeur-interprète américain Jackson Browne, était d’ascendances Comanche, Séminole et Muscogee. L'artiste canadien Robbie Robertson, qui a collaboré avec le réalisateur de renom Martin Scorsese, a pour sa part des origines mohawks.

Pour en apprendre davantage sur l'influence des peuples autochtones sur la musique rock nord-américaine, Gildor Roy suggère le documentaire Rumble: The Indians Who Rocked the World.