•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Chronique vélo avec Suzanne Lareau : Un mythe, un truc, un mot

Dessine-moi un été sur ICI Première.
Rattrapage du samedi 11 juill. 2020 : Arnaque nigériane et canicule

Chronique vélo avec Suzanne Lareau : Un mythe, un truc, un mot

Des mythes sur le vélo de montagne

Une piste tortueuse avec des bosses.
La nouvelle piste a été aménagée pour donner beaucoup de plaisir aux amateurs.PHOTO : Bruno Roy
Dessine-moi un été sur ICI Première.
Dessine-moi un étéPublié le 11 juillet 2020

Pour sa chronique Vélo, Suzanne Lareau, présidente-directrice générale de Vélo Québec, sort des pistes cyclables et aborde avec Franco Nuovo le sujet du vélo de montagne.

On entend parfois que s'adonner au vélo de montagne détruit la nature. Il est vrai que cette activité sportive est un peu moins contemplative que la randonnée pédestre.

Or, si le vélo de montagne a mauvaise presse – l’image du cycliste qui descend à fond la caisse des sentiers nuit à sa réputation –, il ne détruit pas plus la nature que peut le faire la randonnée pédestre.