•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Dessine-moi un été sur ICI Première.
Dessine-moi un été sur ICI Première.
Audio fil du dimanche 4 août 2019

Science avec Pierre Chastenay : Recherche d'exoplanètes

Le mystérieux monde des exoplanètes et des autres systèmes solaires

Publié le 4 août 2019
Représentation d'artiste d'une planète noire et rouge, légèrement incandescente, et de son étoile jaune en arrière plan.
« Exoplanète » désigne toute planète qui orbite autour d’une autre étoile que le Soleil. PHOTO : NASA

« L'autre nom d'"exoplanète" est "planète extrasolaire". On parle d'une planète qui n'est pas en orbite autour de notre étoile le Soleil », explique Pierre Chastenay, astronome et professeur de didactique des sciences à l'Université du Québec à Montréal (UQAM).

Avant 1995, on ne connaissait que les planètes qui composent notre système solaire. Depuis, plus de 4000 exoplanètes ont été découvertes, et leur nombre ne cesse de croître grâce à l’utilisation de nouveaux instruments plus performants. Des planètes qu’il est impossible de voir à l’œil nu.

« C’est un très grand nombre de planètes découvertes en relativement peu de temps qui nous font croire que dans notre galaxie, la Voie lactée, il y a probablement des centaines de milliards de ces exoplanètes et plusieurs autres systèmes solaires. »

—  Pierre Chastenay

Un concours pour nommer un système extrasolaire

L’Union astronomique internationale (UAI) est responsable de nommer tout ce qui est découvert dans l’univers : les planètes, les étoiles et les satellites.

Puisque l’UAI fête son 100e anniversaire cette année, l’organisation a invité tous les pays membres, dont le Canada, à nommer une étoile.

Pierre Chastenay au micro de Catherine Perrin

Pierre Chastenay

Radio-Canada / Olivier Lalande

Le Canada a hérité de HD 136418, une étoile très semblable à notre Soleil, située à 320 000 années-lumière de la Terre, dans la constellation du Bouvier. « C’est une constellation visible du Canada, mais on ne voit pas l’étoile à l’œil nu », souligne Pierre Chastenay.

La Société canadienne d’astronomie lancera un concours le 8 août prochain afin que la population canadienne participe au choix de ce nom.

« Avec la richesse de la culture des Premières Nations qu’on a au Canada, ce serait intéressant d’avoir des suggestions de noms qui découlent des légendes associées aux premiers peuples. »

—  Pierre Chastenay