•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Dany Laferrière et sa plume... de dessinateur

Danny Laferrière répond aux questions de Franco Nuovo au studio 17 de Radio-Canada, à Montréal, le 3 juin 2018.
L'auteur Dany Laferrière aborde aussi la peinture primitive haïtienne, son effet sur les gens et comment son propre travail s'en inspire.PHOTO : Radio-Canada / Mathieu Arsenault
Dessine-moi un dimanche.
Dessine-moi un dimanchePublié le 4 avril 2022

Dany Laferrière, l'écrivain bien connu, développe de plus en plus sa patte de dessinateur, et il considère que « dessiner, c'est écrire ». Il présente son nouveau livre illustré, Sur la route avec Bashō (Éditions du Boréal). L'écrivain est un passionné de la culture japonaise et Bashō est un moine japonais. Il voit même une comparaison avec l'écrivain Jack Kerouac, qui aimait la vitesse. Bashō, de son côté, aime la lenteur et « entrer dans le paysage et l'habiter ».

Bashō est aussi un poète et Dany Laferrière le décrit comme un nomade qui aime les grands voyages, doublé d’un sédentaire.

« Il m’a fait découvrir mon paysage. [...] Moi, ce sont les villes, la pollution, les voitures, et tout ça, ça fait mon plaisir. Et j’ai voulu voir où on en était avec ces paysages urbains. »

— Une citation de  Dany Laferrière

Lire et relire

Dany Laferrière le souligne, « plus on connaît un vrai livre, un bon livre, plus on découvre des choses différentes dedans ». Il croit que les amoureux de lecture peuvent s’épanouir avec une dizaine de livres à lire et à relire pour toute une vie.

« Lire, c’est rencontrer quelqu’un. Relire, c’est revoir un ami. »

— Une citation de  Dany Laferrière

Dany Laferrière explore aussi la sagesse des enfants face à la lecture et l’amour des enfants de lire et relire encore et toujours les mêmes livres.