•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Un dimanche avec Marjorie Villefranche : La Maison d’Haïti et l'afro-féminisme

Dessine-moi un dimanche.
Rattrapage du 10 oct. 2021 : La mort du Che, et le dévouement de Marjorie Villefranche

Un dimanche avec Marjorie Villefranche : La Maison d’Haïti et l'afro-féminisme

Le dévouement de Marjorie Villefranche

Marjorie Villefranche.
La Maison d'Haïti, fondée en 1972 à Montréal, est destinée maintenant à accueillir les nouveaux arrivants qu’ils viennent d'Haïti ou d’ailleurs.PHOTO : Radio-Canada
Dessine-moi un dimanche.
Dessine-moi un dimanchePublié le 12 octobre 2021

Marjorie Villefranche voue une grande admiration à la militante américaine Angela Davis. « Je veux être comme ça, je veux être aussi intelligente qu'elle », affirme la directrice générale de la Maison d'Haïti. Elle traite aussi des différences de signification entre les mots « féminisme » et « afro féminisme » et parle de la grande implication sociale des femmes noires au Québec.

Au micro de Franco Nuovo, Marjorie Villefranche revient sur les origines de la Maison d'Haïti, fondée en 1972 à Montréal, destinée maintenant à accueillir les nouveaux arrivants, qu’ils viennent d'Haïti ou d’ailleurs.

Elle raconte aussi les circonstances de son arrivée seule au Québec après avoir vécu la terreur sous le régime de Duvalier père.