•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

« C’est l’amour qui me mène », Claudine Roy

Claudine Roy debout dehors dans une rue commerciale en hiver.
Claudine Roy espère que le gouvernement mettra en place des mesures pour aider les restaurateurs quand la crise se sera résorbée.PHOTO : Radio-Canada / Martin Toulgoat
Dessine-moi un dimanche.
Dessine-moi un dimanchePublié le 18 avril 2021

Entrepreneure d'origine gaspésienne, cette femme propriétaire d'une auberge est aussi la fondatrice des fameuses traversées de la Gaspésie l'hiver et l'automne. Son amour pour la Gaspésie et son esprit entrepreneurial l'ont motivé à s'impliquer activement dans les dossiers touristiques de la région. « Si on veut que les choses soient pérennes. Il faut s'impliquer et donner la chance », affirme Claudine Roy. Elle avoue que la Gaspésie a un seuil migratoire positif alors que de nombreux jeunes arrivent pour démarrer de nouveaux projets.

« « La Gaspésie me fascine toujours. Je suis une femme qui aime la beauté; la beauté des paysages et la beauté des humains. La Gaspésie, c’est exactement ça » »

—  Claudine Roy

Elle discute de l’importance de pratique du tourisme responsable et a aussi invité les Québécois à réserver directement avec les hôtels pour promouvoir l'industrie d’ici. Claudine Roy parle de plateformes de réservation en ligne et de la crise économique dans le milieu de la restauration.