•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Entrevue avec Frédéric Ramel : Quelle place pour la bienveillance dans le monde?

Dessine-moi un dimanche.
Rattrapage du 14 mars 2021 : La bienveillance dans le monde, et un dimanche avec Céline Galipeau

Entrevue avec Frédéric Ramel : Quelle place pour la bienveillance dans le monde?

La bienveillance a-t-elle encore une place dans l’échiquier mondial?

Une docteur est en train de parler avec sa patiente.
Le livre sur la bienveillance interétatique de Frédérique Ramel sera publié l'année prochaine.PHOTO : Getty Images / FG Trade
Dessine-moi un dimanche.
Dessine-moi un dimanchePublié le 14 mars 2021

« J'ai décidé de travailler dans la bienveillance tout simplement parce que j'étais frustré d'entendre parler d'un monde de violence et d'indifférence », explique Frédéric Ramel, professeur agrégé et directeur du Département de science politique de l'Institut d'études politiques de Paris. Frédéric Ramel s'est donné pour mission d'écrire un livre sur la bienveillance dans l'espace mondial. Il parle de l'importance de la bienveillance dans la diplomatie, les relations interétatiques et les relations interpersonnelles.

« La pandémie a montré que tous les États vivent une vulnérabilité réciproque. On s’est rendu compte qu’il existe une bienveillance au-delà des frontières. On est en train de vivre une sorte d’internationalisation de la société à l’échelle globale. »

— Une citation de  Frédéric Ramel

Le professeur explique les différents types de bienveillance et revient sur les gestes qui peuvent être posés à court et à long terme pour rendre le monde plus bienveillant.