•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Dessine-moi un dimanche, ICI Première.
Dessine-moi un dimanche, ICI Première.
Rattrapage du 24 janv. 2021 : Isabelle Peretz et Kim Thúy

Entrevue avec Isabelle Peretz : L'effet de la musique sur le cerveau en pandémie

Les vertus de la musique en pandémie, selon Isabelle Peretz

Publié le 24 janvier 2021
Une jeune femme qui écoute de la musique.
La musique susciterait l'une de 13 émotions établies par les chercheurs.PHOTO : Getty Images / PeopleImages

Isabelle Peretz, professeure de neurosciences cognitives à l'Université de Montréal, est une spécialiste du cerveau musical. Elle codirige une équipe qui s'intéresse à l'effet de l'écoute de la musique sur l'anxiété, le stress, la dépression et le bien-être durant la pandémie. L'étude, qui espère recueillir les habitudes d'écoute musicale d'au moins 5000 participants, aura lieu en deux temps : le premier lors de la crise et le deuxième environ deux mois après la fin de la pandémie, lorsqu'elle sera confirmée par l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

C’est un fait connu : les gens écoutent spontanément de la musique pour relaxer; les premiers résultats de l’enquête le confirment. On constate cependant que cette écoute a augmenté pendant la pandémie, et principalement au sein de la jeune génération, qui semble le plus souffrir des mesures en vigueur depuis le mois de mars dernier.

La titulaire de la Chaire de recherche du Canada en neurocognition de la musique ajoute que les résultats portant sur la relation entre les habitudes d’écoute et l’état émotionnel des participants montrent même que la musique en tant que source de plaisir prendrait le pas sur l’art de cuisiner ou encore sur la pratique d'une activité sportive. La musique produit des bienfaits sur la mémoire, la santé mentale et le stress, tel un médicament que l’on peut prescrire à soi-même sans danger.

Pour participer au sondage sur les effets de la musique, visitez le site web de l’Université de Montréal (Nouvelle fenêtre).