•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Chronique science avec Normand Voyer : La chimie de la politique

Dessine-moi un dimanche, ICI Première.
Audio fil du dimanche 16 septembre 2018

Chronique science avec Normand Voyer : La chimie de la politique

La chimie de la politique : que devraient manger nos politiciens?

François Legault parle et ses adversaires Manon Massé, Jean-François Lisée et Philippe Couillard écoutent, sur un plateau de télévision.
Il n'y a pas eu de gagnant évident lors du premier débat, mais chaque chef a atteint certains objectifs, nous dit Sébastien BovetPHOTO : La Presse canadienne / Paul Chiasson
Dessine-moi un dimanche, ICI Première.
Publié le 16 septembre 2018

La chimie est présente partout, même dans la campagne électorale. Le chimiste Normand Voyer aborde entre autres la question des aliments clés que devraient consommer les candidats et candidates pour se donner de l'énergie, éviter les trous de mémoire et même tenir leurs promesses!

Pour que les chefs soient mieux soutenus pendant la campagne
« Mangez du gruau le matin! L’avoine est une céréale très riche en fibres, et les fibres, c’est riche en glucides, particulièrement en glucose, qui va servir d'énergie chimique toute la journée! » Normand Voyer recommande aussi de faire comme les marathoniens. « Je suggère, le soir, de faire le plein de glucides avec un bon repas de pâtes. L'amidon des pâtes fournit des tonnes de glucides. En mangeant le soir et en faisant moins d'exercice, les glucides sont stockés dans notre corps sous forme de glycogène, véritable réservoir d'énergie pour un effort intense le lendemain. »

Pour stimuler la mémoire
La chimie de la mémoire est un phénomène très complexe. Selon certains chercheurs, le glutamate serait un neurotransmetteur clé pour la mémoire et, plus important encore, pour les oublis. Le glutamate serait responsable de ce qu'on appelle l'« active forgetting », qui résulte en des trous de mémoire. Pour éviter d'en subir au mauvais moment, abstenez-vous de manger des mets chinois, riches en glutamate monosodique (ou GMS).

Des conseils pour se souvenir de ses promesses
Selon le chimiste Normand Voyer, « certains aliments riches en antioxydants, en acides gras oméga-3 et en vitamines aident à avoir une bonne mémoire à court et à long termes ». Le chimiste suggère de manger beaucoup de canneberges et de bleuets tous les jours. Ces fruits sont riches en polyphénols et en anthocyanes antioxydants. Il faut aussi manger beaucoup de poisson, comme le saumon et le maquereau, qui sont riches en oméga-3. « Et mangez comme Popeye des épinards, qui est l'aliment le plus riche en vitamine K », ajoute-t-il.