•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Aventure avec Jean-Luc Brassard : Le navigateur Alain Colas

Dessine-moi un dimanche.
Rattrapage du 24 oct. 2021 : L'histoire du marin Alain Colas, et le mythe du fil d'Ariane

Aventure avec Jean-Luc Brassard : Le navigateur Alain Colas

L’histoire du marin Alain Colas, coureur d’océans et grand aventurier

La photo en noir et blanc d'un marin et d'un enfant sur un bateau.
Le navigateur Alain ColasPHOTO : Gvdmoort
Dessine-moi un dimanche.
Dessine-moi un dimanchePublié le 24 octobre 2021

« Il faisait tomber l'image du marin bourru qui parle très peu, qui reste enfermé. [...] Lui, il était loquace, et avec ses exploits et ses performances, il nous faisait rêver. » Jean-Luc Brassard fait référence ici à Alain Colas, le navigateur français qui a marqué le monde de la voile dans les années 70. Pionnier dans son domaine, le marin battait des records avec son bateau légendaire, le Pen Duick IV. Le chroniqueur revient sur son parcours digne des épopées homériques.

« Ce qu’on retient de Colas, c’est une belle feuille de route, mais c’est surtout la manière de faire. Il prenait des images et les racontait en direct; il racontait tout ce qu’il voyait. Il est le premier journaliste, réalisateur et écrivain coureur d’océans. »

— Une citation de  Jean-Luc Brassard

Alain Colas est disparu en mer près des Açores en 1978, durant la course transatlantique La route du rhum. À ce jour, on n'a retrouvé ni son corps ni son bateau, le Pen Duick IV, qui a été renommé manureva (« oiseau de voyage » en tahitien).

Pour plus de détails sur l'histoire d'Alain Colas, Jean-Luc Brassard propose l'écoute de cette vidéo :