•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Dessine-moi un dimanche, ICI Première.
Dessine-moi un dimanche, ICI Première.
Rattrapage du 22 mars 2020 : Savon à mains, peste antonine et Mont Foster

Les grands classiques avec Fabien Deglise : L'entraide, un facteur de l'évolution

La loi de l'entraide, et non celle du plus fort

Publié le 22 mars 2020
Six personnes unissent leurs mains les unes sur les autres.
Un groupe d'amis unisPHOTO : iStock / Jacob Ammentorp Lund

Le moteur de la société, ce n'est pas la compétition et la loi du plus fort, comme l'ont théorisé les défenseurs du capitalisme, qui ont instrumentalisé la théorie de l'évolution de Darwin. Pour Pierre Kropotkine, penseur russe anarchiste du 19siècle, c'est plutôt sur l'entraide qu'est basée la société et son évolution.

Fabien Deglise, journaliste au Devoir, analyse pour nous L'entraide, un facteur d'évolution, de Pierre Kropotkine, un ouvrage particulièrement pertinent en ce temps de crise.