•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Histoire avec Evelyne Ferron : Les fascinantes momies d’égypte

Dessine-moi un dimanche.
Rattrapage du 23 févr. 2020 : Momie égyptienne, Wet'suwet'en et Instagram

Histoire avec Evelyne Ferron : Les fascinantes momies d’égypte

Le débat éthique derrière la reproduction de la voix d’une momie égyptienne

La momie de Nesyamon a été scannée pour reconstituer son larynx.
La momie de Nesyamon a été retrouvée en 1824. C'est à l’infirmerie générale du Musée de Leeds que les scientifiques ont réussi à la faire parler.PHOTO : Leeds Teaching Hospitals/Leeds Museums and Galleries
Dessine-moi un dimanche.
Dessine-moi un dimanchePublié le 23 février 2020

Le fait que des scientifiques aient récemment réussi à imprimer en trois dimensions le tractus vocal d'un Égyptien momifié depuis 3000 ans et que ces spécialistes soient parvenus, à l'aide d'un larynx électronique, à lui faire prononcer un son soulève des questions éthiques. C'est du moins ce que plaide l'historienne Evelyne Ferron. « Ce son-là, ce n'est certainement pas la voix de l'homme de son vivant. Vous avez entendu la voix d'un homme mort », souligne-t-elle.

Evelyne Ferron note que beaucoup d’historiens et d’égyptologues sont montés aux barricades après que les chercheurs américains et britanniques eurent fait paraître les résultats de leur expérience dans la revue Scientific Reports.

Pour entendre la reproduction de la voix, cliquez ci-dessous :

« Beaucoup de gens se sont interrogés. Pourquoi faire une recherche comme ça si, de toute façon, le résultat n’est pas la voix qu’on aurait entendue à l’époque de l’Égypte ancienne? »

— Une citation de  Evelyne Ferron, historienne

Selon Evelyne Ferron, la manipulation de cette momie, c’est-à-dire celle de Nesyamon – un prêtre et un scribe égyptien qui travaillait au temple de Karnak sous le règne de Ramsès XI – soulève de sérieuses questions éthiques.

« C’est une manipulation d’une momie dans un but qui, finalement, n’a pas de finalité si intéressante que ça. »

— Une citation de  Evelyne Ferron, historienne