•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Histoire avec Evelyne Ferron : Restitution d'objets sacrés aux peuples d'origine

Dessine-moi un dimanche.
Rattrapage du 10 nov. 2019 : Stéphane Laporte et la sexualité dans la Bible

Histoire avec Evelyne Ferron : Restitution d'objets sacrés aux peuples d'origine

La restitution d’objets anciens ou sacrés aux populations d’origine

Une sculpture égyptienne représentant la tête de la reine avec un haut chapeau.
Le buste de la reine Nefertiti, la grande épouse royale du pharaon égyptien de la XVIII dynastie Akhénaton, exposé au Neues Museum de Berlin.PHOTO : AFP/Getty Images / OLIVER LANG
Dessine-moi un dimanche.
Dessine-moi un dimanchePublié le 10 novembre 2019

Depuis de nombreuses années, le sujet du retour des marbres du Parthénon rapportés en Angleterre par Lord Elgin fait couler beaucoup d'encre et soulève l'épineuse question de la propriété d'artéfacts historiques et archéologiques acquis dans le passé par les musées européens, souvent dans un contexte colonial. L'historienne Evelyne Ferron regarde de plus près ces notions de propriétés culturelles.

Par ailleurs, un livre est sorti sur le sujet cette semaine. Ces derniers mois, le patrimoine africain en particulier a lui aussi fait ressortir ces questions de propriété relativement à une déclaration choc d'Emmanuel Macron en novembre 2017. Ce dernier affirmait que la majorité des collections africaines qu'on trouve dans les musées français avaient été spoliées.

Dans un même ordre d'idées, les musées britanniques tendent lentement la main vers l'Australie et la Nouvelle-Zélande afin de retourner des objets et même des corps aux populations autochtones.