•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Dessine-moi un dimanche.
Dessine-moi un dimanche.
Dessine-moi un dimanche

Rattrapage du 30 mai 2021 : Les animaux sauvages en ville, et l’album Toute beauté n’est pas perdue

Résumé

Alexandre Coupal parle de la victoire du Canadien de Montréal; Evelyne Charuest discute du film Blue Miracle; Jean-Luc Brassard aborde la chute du téléphérique en Italie; David Rodrigue explique pourquoi les animaux sauvages se baladent de plus en plus en ville; la Dre Caroline Quach-Thanh fait le point sur la COVID-19; Evelyne Ferron revient sur les découvertes archéologiques sur les Vikings; Mario Cyr, vidéaste sous-marin, présente son exposition immersive Sous les glaces; Martine Delvaux, autrice et professeure de littérature à l'UQAM, se penche sur les 30 ans du film Thelma et Louise; et Vincent Vallières et Martin Léon abordent la sortie de l'album Toute beauté n'est pas perdue.

Cet extrait audio vous a été recommandé

  • 9 heures 10 minutes

    Ouverture et tour de table - 4e heure

    Deux femmes (Susan Sarandon et Geena Davis), l'une contre l'autre, souriant.

    Thelma et Louise, la reprise du pouvoir des femmes

    « Thelma et Louise est un film qui m'a bouleversé. La fin du film m'a vraiment fait pleurer. Chaque fois que je le revois, je pleure autant », affirme Martine Delvaux, autrice et professeure de littérature à l'Université du Québec à Montréal (UQAM). Pour souligner les 30 ans du film, une version de son livre Thelma, Louise et moi vient d'être publié en format poche, aux éditions Héliotrope. Elle nous raconte pourquoi elle a décidé d'écrire un livre sur cette œuvre emblématique qui représente un tournant pour l'émancipation des femmes.