•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Prévenir les fugues dès le primaire : Reportage d'Akli Aït Abdallah

Désautels le dimanche, ICI Première.
Audio fil du dimanche 4 novembre 2018

Prévenir les fugues dès le primaire : Reportage d'Akli Aït Abdallah

Prévenir les fugues dès l’école primaire

Cynthia Patenaude, du Réseau enfants-retour, parle à des jeunes dans une classe
Cynthia Patenaude, du Réseau enfants-retour, à l’école primaire Saint-Romain, à LongueuilPHOTO : Radio-Canada / Akli Aït Abdallah
Désautels le dimanche, ICI Première.
Désautels le dimanchePublié le 4 novembre 2018

Chaque année au Québec, environ 6000 disparitions, dont une très grande majorité est due aux fugues, sont signalées aux services de police. L'âge moyen des fugueurs? De 13 à 17 ans. Dans le but de prévenir ce phénomène, le Réseau Enfants-Retour (Nouvelle fenêtre) offre l'atelier de sensibilisation AIMER (SHINE en anglais) aux classes de cinquième et sixième années du primaire ainsi qu'aux classes de première année du secondaire. Akli Aït Abdallah s'est rendu à l'École primaire Saint-Romain, à Longueuil, où l'atelier s'est arrêté début novembre, en ce Mois de la prévention des fugues.