•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Geneviève Guilbault assise durant un point de presse.
La vice-première ministre, Geneviève Guilbault, annonçait récemment une augmentation des subventions aux organismes qui aident les hommes violents.PHOTO : La Presse canadienne / Jacques Boissinot
Publié le 20 juin 2021

Au Québec, il y a eu 13 féminicides depuis le début de l'année. Au Canada, 160 femmes seraient mortes à la suite d'actes violents en 2020. Le gouvernement Legault a augmenté les fonds destinés aux groupes d'aide aux hommes violents. Michel Labrecque s'est intéressé à l'approche de l'organisme Option, de Montréal, qui fait de la thérapie de groupe pour conjoints violents. Deux hommes ont accepté de raconter leur histoire et deux thérapeutes nous font part de leurs 25 ans d'expérience.

Consultez le reportage web de Michel Labrecque sur le sujet.

Recommandé pour vous

Consultez notre Politique de confidentialité. (Nouvelle fenêtre)
Ces contenus pourraient vous intéresser