•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Désautels le dimanche, ICI Première.
Désautels le dimanche, ICI Première.
Rattrapage du 6 juin 2021 : Les enfants autochtones disparus, et les traces de l’esclavage

Soigner les malades de la COVID longue : Reportage de Myriam Fimbry

« Vous parler m’épuise » : comment se sortir de la COVID longue

Publié le 6 juin 2021
Une femme assis à l'extérieur près d'une piscine hors terre et avec son chien sur les jambes
Suzanne Camiré, en compagnie de sa chienne. Elle vit avec des symptômes persistants de COVID-19 depuis bientôt un an. PHOTO : Radio-Canada / Myriam Fimbry

Épuisement au moindre effort, problèmes de langage, de rythme cardiaque, de concentration, de mémoire... Peut-on imaginer vivre avec de tels symptômes pendant plus de quatre semaines (de 20 à 30 % des cas de COVID-19)? Voire plus de trois mois (de 10 à 15 % des cas)? La COVID longue est actuellement sous la loupe du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Montérégie-Ouest, qui développe un programme unique en réadaptation, en collaboration avec des chercheurs de l'Université de Sherbrooke. Le reportage de Myriam Fimbry.