•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Désautels le dimanche, ICI Première.
Désautels le dimanche, ICI Première.
Rattrapage du 8 déc. 2019 : Brexit, retraite en France et Prix de journalisme des MFP

Dans l'attente du don d'organe : Reportage de Z. Decker et F. Argiroffo de la RTS

Candidat de la Radio Télévision Suisse (RTS) : Dans l’attente d’un don d’organe

Publié le 8 décembre 2019
Zoé Decker (g) et Francesca Argiroffo (d), journalistes à la RTS
Zoé Decker (g) et Francesca Argiroffo (d), journalistes à la RTSPHOTO : Radio-Canada

Le don d'organe, quatre Suisses sur cinq sont pour. Sauf que, dans les faits, seule une personne décédée sur 20 a sa carte de donneur sur elle. La plupart du temps, c'est donc aux familles de choisir, et plus de la moitié d'entre elles refusent de donner un organe d'un proche le moment venu. Toutefois, cela pourrait bien changer. Plus besoin de carte de donneur, un registre national numérique a été lancé il y a une année, et il fait un tabac.

À terme, les Suisses pourraient bien tous être automatiquement donneurs, comme le souhaite une initiative populaire. Alors, est-ce que cela pourrait faire grimper le nombre de dons? Cette mesure va-t-elle soulager les familles et donner de l'espoir à ceux qui attendent une transplantation? C'est la situation délicate que le magazine de reportage Le 15 minutes a voulu incarner en rencontrant les familles et les patients concernés. Un reportage de Zoé Decker et Francesca Argiroffo