•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Le verbe pour se réapproprier son identité

Émilie Monnet sourit, assise derrière un micro.
L'artiste, auteure et metteuse en scène Émilie MonnetPHOTO : Radio-Canada / Étienne Côté-Paluck
Publié le 18 novembre 2018

Émilie Monnet est une artiste pluridisplinaire qui entrecroise plusieurs formes d'art (théâtre, performance et arts médiatiques) afin d'explorer les différentes facettes de son identité. La jeune femme d'origine anichinabée par sa mère et française par son père a récemment conçu et mis en scène Okinum (Nouvelle fenêtre), une réflexion personnelle et intime sur les conséquences douloureuses de l'acculturation subies par les peuples autochtones.

Il s'agit d'une pièce aux accents oniriques, où l'artiste fait appel au français et à l'anglais, mais aussi à l'anichinabémowin pour exprimer ses émotions.

Recommandé pour vous

Consultez notre Politique de confidentialité. (Nouvelle fenêtre)
Ces contenus pourraient vous intéresser