•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Désautels le dimanche sur ICI Première.
Désautels le dimanche sur ICI Première.
Audio fil du dimanche 30 septembre 2018

L'état des relations raciales aux États-Unis : Entrevue avec Lorenzo Morris

Les relations raciales aux États-Unis, de 1968 à aujourd’hui

Publié le 30 septembre 2018
Une statue représentant les athlètes,Tommie Smith et John Carlos, qui ont levé leur poing au ciel sur le podium
Une statue représentant les athlètes,Tommie Smith et John Carlos, qui ont levé leur poing au ciel sur le podium, au Jeux Olympique de Mexico, en 1968, pour protester contre la situation des afro-américains.PHOTO : AFP/Getty Images / AFP

Il y a 50 ans, lors des Jeux olympiques de Mexico, deux athlètes afro-américains, Tommie Smith et John Carlos, se livraient à un coup d'éclat sous l'œil des caméras du monde entier. Pour protester contre le racisme et l'exclusion qui frappent les Noirs aux États-Unis, les deux hommes, alors qu'ils viennent de se voir remettre leur médaille, brandissent le bras vers le ciel, le poing ganté de noir, la tête baissée vers le sol. Le scandale est immédiat et les sanctions contre les deux hommes tombent dans les heures suivantes. Cinquante ans plus tard, alors que les États-Unis ont connu l'an dernier une autre controverse – celle du genou à terre posé par les joueurs de la NFL lors de l'hymne américain –, qu'est-ce que ces deux épisodes nous disent sur l'état des relations raciales dans ce pays?

Le regard de Lorenzo Morris, professeur de politique à l'Université Howard, à Washington.