•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Tunisie : l’impasse politique

Des partisans de la campagne « Citoyens contre le coup d'État » manifestent contre le président tunisien Kaïs Saïed le 17 décembre dernier dans la capitale Tunis.
Des partisans de la campagne « Citoyens contre le coup d'État » manifestent contre le président tunisien Kaïs Saïed le 17 décembre dernier dans la capitale Tunis, à l'occasion du 11e anniversaire du début de la révolution de 2011.PHOTO : afp via getty images / FETHI BELAID
Désautels le dimanche sur ICI Première.
Désautels le dimanchePublié le 23 janvier 2022

Onze ans après la fuite de l'ancien président Ben Ali, le pays ne cesse de se débattre dans des querelles politiques, qui ont amené l'actuel président, Kaïs Saïed, dûment élu en 2019, à suspendre l'été dernier le Parlement. Il répondait alors aux demandes d'une société civile exaspérée par l'incapacité des députés à s'entendre pour faire avancer l'État. Mais l'exercice du pouvoir en solitaire du président Saïed commence à susciter de la grogne, et la répression violente de manifestations contre le président fragilise un pays déjà durement éprouvé par les difficultés économiques. Les explications de Miloud Chennoufi, professeur de relations internationales au Collège des Forces canadiennes, à Toronto.