•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

La démocratie américaine un an après l'assaut du Capitole : Analyse

Désautels le dimanche sur ICI Première.
Rattrapage du 9 janv. 2022 : Les gilets jaunes, trois ans plus tard, et la montée du surf d’hiver

La démocratie américaine un an après l'assaut du Capitole : Analyse

La démocratie américaine est-elle menacée?

Joe Biden parle derrière un lutrin.
Joe Biden, président des États-Unis, lors de son allocution pour commémorer l'assaut du Capitole, survenu le 6 janvier 2021PHOTO : Reuters / Kevin Lamarque
Désautels le dimanche sur ICI Première.
Désautels le dimanchePublié le 9 janvier 2022

Un an après l'invasion du Capitole américain par des émeutiers, les enquêtes policières suivent leur cours pour identifier et traduire en justice ces citoyens qui ont tenté de renverser l'ordre constitutionnel. Mais les responsables politiques de ces exactions – au premier rang l'ancien président Donald Trump – refusent quant à eux de rendre des comptes, en particulier à la commission d'enquête parlementaire mise sur pied dans la foulée de cette tragique journée du 6 janvier 2021. Les élus républicains des deux chambres, inféodés à l'ancien président, tentent de faire dérailler le processus d'enquête parlementaire. C'est l'une des nombreuses manœuvres auxquelles se livre la droite américaine déterminée à faire prévaloir son idéologie, au risque de miner l'équilibre constitutionnel du pays, nous explique Vincent Boucher, chercheur en résidence à l'Observatoire sur les États-Unis de la Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques à l'UQAM.