•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Pour une langue française plus ouverte aux différents genres

Michaël Lessard et Suzanne Zaccour, les coauteurs de la Grammaire non sexiste de la langue française, en entrevue au micro de Michel Désautels.
Michaël Lessard et Suzanne Zaccour, les coauteurs de la Grammaire non sexiste de la langue françaisePHOTO : Radio-Canada / Mathieu Arsenault
Publié le 3 septembre 2017

Saviez-vous que, dans le passé, on accordait une phrase selon le genre du mot le plus proche (accord de proximité)? Par exemple, des hommes et des femmes pouvaient se montrer « généreuses ». Aujourd'hui, c'est le masculin qui l'emporte. Comment, dès lors, écrire et parler de façon non sexiste?

Michaël Lessard et Suzanne Zaccour nous proposent, dans leur Grammaire non sexiste de la langue française, de réfléchir et d'envisager d'autres façons de s'exprimer.

Ils s'en expliquent au micro de Michel Désautels.

Grammaire non sexiste de la langue française – Le masculin ne l’emporte plus!, de Michaël Lessard et Suzanne Zaccour, M Éditeur, 2017

Recommandé pour vous

Consultez notre Politique de confidentialité. (Nouvelle fenêtre)
Ces contenus pourraient vous intéresser