•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Modifier les règles de propriété intellectuelle des vaccins avec Denise Byrnes

Désautels le dimanche sur ICI Première.
Rattrapage du 14 mars 2021 : La répression des Ouïgours en Chine et la présidentielle au Brésil

Modifier les règles de propriété intellectuelle des vaccins avec Denise Byrnes

Vaccins : la bataille pour la levée des brevets

Une fiole du vaccin.
Le vaccin contre la COVID développé par AstraZeneca est l'un des quatre vaccins autorisés par Santé Canada pour le moment.PHOTO : Associated Press / Valentina Petrova
Désautels le dimanche sur ICI Première.
Désautels le dimanchePublié le 14 mars 2021

L'Afrique du Sud et l'Inde, appuyées par une centaine d'États, issus principalement d'Afrique ou venant de régions en développement, se battent au sein de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) afin de modifier les règles de propriété intellectuelle. En jeu : l'accès aux vaccins pour les pays qui n'ont pas les moyens de payer les montants imposés par les compagnies pharmaceutiques. Ces dernières invoquent les très importantes sommes qui ont été dépensées en recherche et développement. Pour les pays qui réclament un changement des règles, ainsi que pour les ONG qui les appuient, la solution passe par une levée des brevets, qui permettrait de produire les vaccins à moindre coût. Une stratégie qui a déjà fait ses preuves, selon Denise Byrnes, directrice générale d'Oxfam-Québec.