•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Désautels le dimanche, ICI Première.

Vers un statut de réfugié climatique?

Publié le 31 janvier 2021
Le professeur Thomas Burelli pose pour la caméra sur le campus de l'Université d'Ottawa.
Thomas Burelli, professeur de droit civil à l'Université d'Ottawa.PHOTO : Radio-Canada / Hugo Bélanger

Un tribunal administratif d'appel français a décidé d'accorder le statut de réfugié à un citoyen originaire du Bangladesh qui faisait valoir que sa santé serait en danger s'il retournait dans son pays. La Cour a reconnu que la pollution atmosphérique dans ce pays compromettrait sa vie s'il devait y être expulsé. Si cette décision ne fait pas de Sheel (prénom d'emprunt) un réfugié climatique stricto sensu, elle inscrit dans le droit français le principe de santé liée aux conditions environnementales. Un précédent qui pourrait bien avoir des échos dans d'autres juridictions. Les explications de l'universitaire spécialisé dans les questions de droit international de l'environnement, le professeur de droit à l'Université d'Ottawa Thomas Burelli.