•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Désautels le dimanche, ICI Première.
Désautels le dimanche, ICI Première.
Audio fil du dimanche 9 juillet 2017

L'avenir de la francophonie au Canada : Table ronde avec entre autres Michel Venne

Francophonie au pays : peut-on briser les solitudes?

Publié le 9 juillet 2017
Sur un fond de drapeau canadien, image de 2 têtes d'où émanent des bulles de différentes couleur représentant les francophones canadiens. Le Canada français: réalité dépassée ou projet à redéfinir?
Le Canada français: réalité dépassée ou projet à redéfinir?PHOTO : Pixabay / Pixabay/M-J Gendron

Tenus à Montréal en 1967, les États généraux du Canada français débouchent sur le constat que, décidément, entre les Québécois et les francophones du reste du pays, le destin n'est plus commun. Les Québécois s'affairent alors à bâtir un État , avec à terme l'autonomie de leur nation. Les communautés francophones du reste du pays se retrouvent laissées à leur sort, meurtries par cette décision. Cinquante ans plus tard, même si l'eau a coulé sous les ponts, et que chaque communauté s'est organisée pour assurer sa survie, les relations entre Québécois et francophones hors Québec sont marquées du sceau de l'incompréhension. Y a-t-il urgence à retisser les liens? Et, si tel est le cas, cela est-il réalisable?

Constats et réflexion sur l’avenir de la francophonie nord-américaine en compagnie de Michel Venne, ancien directeur général de l’Institut du Nouveau Monde et ex-directeur de l’information au quotidien Le Devoir , Linda Cardinal, titulaire de la Chaire de recherche sur la francophonie et les politiques publiques à l’Université d’Ottawa, et Joseph Yvon Thériault, professeur de sociologie à l’UQAM.