•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Désautels le dimanche, ICI Première.

Le Canada suspend ses ventes de matériel sensible à la Turquie

Publié le 11 octobre 2020
Un drone militaire turc de typeBayraktar TB2
Un drone militaire turc de typeBayraktar TB2 PHOTO : AFP / BIROL BEBEK

Ottawa a suspendu cette semaine la licence d'exportation de l'entreprise L3Harris WESCAM de Burlington, en Ontario, qui fournissait l'armée turque en équipements d'optique de précision. Ce matériel était utilisé par la Turquie pour équiper ses drones à l'œuvre sur plusieurs théâtres d'opération militaire, notamment dans le conflit qui fait rage dans le Haut-Karabakh, au Caucase. Le gouvernement Trudeau est intervenu promptement afin de se conformer au Traité sur le commerce des armes des Nations unies.

Ce n'est pas la première fois qu'Ottawa se retrouve aux prises avec des ventes d'armes à des pays aux agissements militaires critiquables. En suspendant un accord commercial avec un pays allié et membre de l'OTAN tel que la Turquie, Justin Trudeau serait-il en train de repositionner la diplomatie canadienne? Éléments de réponse en compagnie de Ben Rowswell, président du Conseil international du Canada, à Toronto.