•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Désautels le dimanche, ICI Première.
Désautels le dimanche, ICI Première.
Rattrapage du 4 oct. 2020 : Une heure 100 % américaine et un survol de la bibliothèque de Réjean Ducharme

La psycho-sociologie des détracteurs de la COVID : Entrevue avec Sonia Lupien

Pourquoi autant de résistance à appliquer les mesures d’éloignement sanitaire?

Publié le 4 octobre 2020
Une foule de personnes, sans masque, manifeste.
En plus d'être contre le port du masque obligatoire, de nombreux manifestants réunis à Montréal, en septembre dernier, scandaient des slogans anti-vaccin.PHOTO : The Canadian Press / Graham Hughes

Les mesures de restriction imposées cette semaine par le gouvernement Legault visent à freiner la propagation de l'épidémie. C'est qu'il y a eu un relâchement de la vigilance durant les trois mois de déconfinement, sans compter des actes de défiance qui se sont multipliés ces derniers jours. Selon Sonia Lupien, directrice du Centre d'études sur le stress humain de l'Institut universitaire en santé mentale de Montréal (Nouvelle fenêtre), la période d'incertitude actuelle génère du stress. Toutefois, les messages dramatiques qu'envoie le gouvernement pourraient se révéler contre-productifs. Entrevue.