•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Désautels le dimanche, ICI Première.
Désautels le dimanche, ICI Première.
Rattrapage du 14 juin 2020 : Projet de loi 61, Saint-Étienne-des-Grès et Gala Iris

Le racisme vécu par les autochtones : Témoignage de Roxanne Mianscum-Lizotte

Le Canada à l’épreuve du racisme systémique

Publié le 14 juin 2020
Les gens se donnent rendez-vous à Edmundston.
Des groupes autochtones se sont donné rendez-vous à Edmundston pour une « marche de guérison » en hommage à Chantel Moore, une jeune femme autochtone tuée par un policier la semaine dernière.PHOTO : Radio-Canada / Geneviève Normand

Le sujet du racisme systémique est au centre de nombreux débats depuis la mort de George Floyd à Minneapolis, le 25 mai dernier. Les agissements des forces de l'ordre sont particulièrement sous la loupe, et ce, tant aux États-Unis qu'au Canada. Jeudi, le ministre canadien des Services aux Autochtones, Marc Miller, a déclaré que le racisme systémique touchait toutes les institutions et que la Gendarmerie royale du Canada (GRC) n'était pas immunisée contre cette réalité. De tels propos ont également été tenus par le premier ministre Justin Trudeau, qui croit que le racisme systémique existe partout au Canada et que les institutions établies au cours des dernières générations n'ont pas toujours traité de manière équitable les gens de diverses origines.

Ces déclarations surviennent alors que deux Autochtones sont morts au cours des derniers jours sous les balles de policiers au Nouveau-Brunswick. Le regard de Roxanne Mianscum-Lizotte, citoyenne métisse de Val-d'Or, qui a témoigné en 2018 au sujet de la violence faite aux femmes autochtones à la Commission d'enquête sur les relations entre les Autochtones et certains services publics au Québec.