•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Désautels le dimanche, ICI Première.
Désautels le dimanche, ICI Première.
Rattrapage du 10 mai 2020 : COVID-19 – Déconfinement, deuil et industrie artistique

Évolution de la pandémie de coronavirus en Afrique : Entrevue avec Felwine Sarr

Pandémie : l’Afrique qui agit

Publié le 10 mai 2020
Un homme subit un test de dépistage de la COVID-19 en Afrique.
En Afrique, des pays disposant souvent de moins de ressources auront droit à un peu d'aide financière de la part des pays du G20.PHOTO : Reuters / Afolabi Sotunde

En dépit des prédictions des organisations internationales qui redoutent que la pandémie fasse des ravages sur le continent africain, les chiffres de contamination y demeurent bas. « Il est d'ailleurs intéressant de comparer le Sénégal aux États-Unis, deux pays ayant connu leur premier cas à peu près au même moment », nous explique l'économiste et philosophe Felwine Sarr. « La différence de propagation du virus et de réponse politique est frappante, ajoute-t-il. Nous avons agi rapidement, quand les Américains ont tergiversé. Les Européens s'inquiètent pour nous, alors qu'ici, nous nous inquiétons pour eux. Car nous ne dormons pas, bien au contraire. Fondamentalement, la meilleure réponse que peut donner l'Afrique, c'est de relever ses propres défis sans passer son temps à répondre à ceux qui ne veulent pas voir les évidences. »